Aller au contenu principale Accéder au menu
 

BTS Banque

Le BTS BANQUE – CONSEILLER DE CLIENTELE

(Statut étudiant-scolaire, formation intiale)

Le titulaire d’un BTS Banque-Conseiller de clientèle exerce un métier de conseil et de vente dans un contexte professionnel fortement réglementé où les qualités relationnelles jouent un rôle de premier plan conjuguées à de solides compétences techniques, notamment juridiques, financières et fiscales.

Les matières d’enseignement (volumes hebdomadaires) :

  • Culture Générale et Expression (3h en 1re année, 2h en 2e année)
  • Langues Vivantes Etrangères Anglais ou Espagnol (2h et 2h)
  • Gestion de la Relation Client – unité de compétences validée en contrôle continu en cours de formation, en deux épreuves orales distinctes (7h)
  • Développement et Suivi de l’Activité Commerciale (8h)
  • Environnement Economique, Juridique et Organisationnel de l’Activité Bancaire (6h)
  • Ateliers de Professionnalisation
  • Certification AMF (Autorité des Marchés Financiers) (1h)

Référentiel

Les champs d’activités

Le titulaire du BTS Banque-Conseiller de clientèle exerce une fonction commerciale et technique dans un établissement du secteur bancaire et financier, sur le marché des particuliers. À ce titre il est en contact régulier avec des clients appartenant essentiellement au segment de clientèle dit « grand public ».
L’activité principale du titulaire du BTS Banque-Conseiller de clientèle consiste à commercialiser l’offre de produits et services de son établissement en informant et conseillant la clientèle dont il a la charge. Il a également pour mission de prospecter de nouveaux clients. L’offre dont il assure la distribution peut être particulièrement large, chaque groupe bancaire explorant toutes les opportunités lui permettant de différencier son offre commerciale de celle de ses concurrents.

Le titulaire du BTS Banque-Conseiller de clientèle est autorisé, conformément au Code des assurances, à exercer des activités d’intermédiation dans les domaines de l’assurance de personnes et de l’assurance de biens et de responsabilité (niveaux 2 et 3 de capacité professionnelle).

Le titulaire du BTS Banque-Conseiller de clientèle exerce un métier de conseil et de vente où les qualités relationnelles jouent un rôle de premier plan. Il est appelé à travailler dans un environnement complexe et concurrentiel sur un marché fortement bancarisé, caractérisé par la multiplication des acteurs et des modes de commercialisation. Il est impliqué dans des situations professionnelles qui s’appuient sur une grande diversité de canaux de distribution : agences physiques et virtuelles, Internet, téléphone mobile intelligent, réseaux sociaux, bureau tactile. Dans ce contexte multicanal, le titulaire du BTS Banque-Conseiller de clientèle doit faire preuve
d’adaptabilité et être doté des compétences lui permettant d’évoluer d’un canal à un autre en fonction des opportunités qui lui sont offertes.

Le titulaire du BTS Banque-Conseiller de clientèle doit conjuguer de solides compétences techniques, notamment juridiques, financières et fiscales, avec des capacités comportementales et commerciales, lui permettant de conduire sereinement sa mission dans un contexte professionnel fortement réglementé.
Enfin, le respect de la réglementation et des prin cipes déontologiques propres à la profession joue un rôle capital dans la mesure où il participe à l’établissement d’une relation de confiance avec la clientèle et favorise le développement commercial.

La certification professionnelle AMF

La certification AMF permet de vérifier les connaissances professionnelles des personnes chargées d’informer ou de conseiller les clients d’un Prestataires de Services d’Investissements (Banques, société de gestion, banque et financement et d’investissement…). Cette règlementation s’applique dans le cadre d’une transaction sur des instruments financiers (assurance vie, opcvm, action…), les opérations de caisses de type retrait, virement, épargne sur livret n’entrent pas dans ce champs d’application. Les PSI peuvent vérifier les connaissances de leurs employés selon une procédure interne ou bien par le passage de l’examen officiel de l’AMF (auprès de différents centres agréés : CFPB, SFAF…). Depuis le 1er juillet 2010 cette certification s’impose à tous les nouveaux salariés. Il s’agit donc d’assurer l’aspect qualitatif de la relation client.

L’examen consiste en une série de 100 questions sous forme de QCM sur une durée de 3 heures. Un taux de réussite est exigé pour valider cette certification :

  • 85% pour les questions A, les plus difficiles, nécessitant des connaissances approfondies (pouvoir expliquer)
  • 75% pour les questions C, d’un niveau intermédiaire, nécessitant des connaissances de bases (pouvoir identifier et décrire)

Règlementation Européenne : Selon le règlement général de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) les PSI (Prestataires de Services d’Investissements) doivent mettre en place une procédure de certification des connaissances professionnels des personnes physiques sous son autorité ou agissant pour son compte.

Public visé : Vendeur, gérant, responsable de la compensations d’instruments financiers, responsable du post-marché, compensateur d’instruments financiers, analyste financier, négociateur d’instruments financiers, responsables de la conformité et du contrôle interne, responsable de la conformité pour les services d’investissement